Destination Fuerteventura - Fuerteventura

Home > Destination Fuerteventura - Fuerteventura
Jandía

L’île de Fuerteventura, d’une superficie de 1658 km2, est la plus plate de l’archipel canarien. Elle fait partie d’un alignement de plus de 200 km qui commence par l’îlot de Alegranza, au nord de Lanzarote, et se prolonge jusqu’à près de 20 km au sud de la pointe de Jandía, constituant ainsi la plateforme continentale la plus étendue des Canaries.
C’est une île aux plateaux étendus, pratiquement uniques dans l’archipel, ayant pour axe central une plaine allongée, contrairement aux autres îles, où les plus grands sommets se trouvent généralement sur cet axe. Le relief de l’île de Fuerteventura correspond à un état de maturité avancé et bien qu’elle ait subi de nombreuses éruptions au cours de son histoire géologique, ces dernières n’ont pas été suffisantes pour compenser le processus d’érosion et rajeunir le terrain de façon visible.

L’île est divisée en six municipalités : Antigua, Betancuria, La Oliva, Pájara, Puerto del Rosario et Tuineje. La capitale est Puerto del Rosario (autrefois Puerto de Cabras). L’îlot de Lobos, de 5 km2, fait partie de la municipalité de La Oliva.

Pájara
C’est la commune la plus méridionale de l’île et la plus étendue des îles Canaries.
La zone de Pájara a commencé à se peupler dès le XVIe siècle et, au XVIIIe siècle, elle constituait déjà un centre de population important. C’est pourquoi, en 1711, il a été créé la Paroisse de Nuestra Señora de Regla. Par la suite, dans la première moitié du XIXe siècle, il a été créé la mairie.
Elle a la plus grande étendue de plage de l’archipel, ce qui explique pourquoi une grande partie de son littoral est occupée par des ensembles résidentiels touristiques. Ses habitants se consacrent actuellement surtout à des activités dérivées du tourisme. Néanmoins, des traditions d’élevage comme les « Apañadas » ont été conservées, qui sont aussi réalisées dans le reste de l’île et qui consistent à réunir des éleveurs pour conduire le bétail qui se trouve sur la côte à l’état semi-sauvage aux « Gambuesas » et à procéder à un marquage propre qui se fait sur les oreilles et la face de chaque animal.
Dans le domaine des manifestations culturelles, il convient de mettre l’accent sur les nombreux exemples d’architecture traditionnelle et l’architecture religieuse. La construction de l’église de Nuestra Señora de Regla correspond aux XVIIe et XVIIIe siècles. On y remarque le portail dont les motifs décoratifs rappellent l’art aztèque.

L’ermitage voué à Saint-Antoine, construit au XVIIIe siècle dans le village de Toto, est également très intéressant.

Dans toute l’île de Fuerteventura, le visiteur peut admirer de beaux espaces naturels uniques, comme les dunes de Corralejo avec des kilomètres de dunes de sable, la Montagne de Tindaya, un des points les plus caractéristiques de la géomorphologie Majorera, sans oublier les paysages impressionnants, parmi lesquels il convient de signaler l’Arc de Cofete de Jandía.

Climat de Fuerteventura

Géographiquement, les Canaries ont deux zones barométriques : l’influence des alizés  provenant de l’anticyclone des Açores et le courant chaud permanent apporté par les vents dominants du désert saharien voisin. Les deux influences ont maintenu un équilibre permanent pour nous donner ce merveilleux climat si particulier, sans variation et avec une température moyenne de 21 °C.

Voici un tableau des températures moyennes de Fuerteventura au cours des dernières années:
Mois T. maximum T. minimum T. eau Heures d’ensoleillement
Janvier 21 -> 22 13.5 -> 14 19 7
Février 21 -> 23 13 18 8
Mars 23.5 -> 24 14.5 -> 15 18 8
Avril 24.5 -> 25 15 -> 16 18 8
Mai 25 -> 26 16 -> 17 19 9
Juin 26 -> 27 18 20 11 -> 10
Juillet 28 19.5 -> 20 22 <- 21 10
Août 29 20.5 -> 21 25<- 23 11 -> 10
Septembre 29 20 25<- 23 8
Octobre 27 19 24<- 22 7
Novembre 24 -> 26 17 -> 18 22 <- 21 6 -> 7
Décembre 21.5 -> 22 15 -> 16 20 7

Tandis que dans le reste de l’Europe, les activités de plein air doivent être suspendues pendant l’hiver, le printemps éternel des Canaries permet de pratiquer tous les types de sports et de rester en contact avec la nature toute l’année.

À Fuerteventura, il existe une activité sportive importante et diverse. On y pratique une grande variété de sports : sports nautiques, sports de montagne, sports à moteur, sports terrestres et sports aériens. En ce qui concerne les sports autochtones, il convient de mettre l’accent sur le plus célèbre, la lutte canarienne.

Sports

Les ressources naturelles de Fuerteventura offrent un large éventail de possibilités et d’activités à réaliser : des promenades dans des lieux d’une grande beauté au windsurf, à la voile, à la plongée sous-marine, etc. Lanzarote est une enclave idéale pour pratiquer tous les types de sports en contact avec la nature.

Surf:
les îles Canaries peuvent être considérées comme les îles Hawaï de l’Atlantique. Il y a de nombreux rouleaux tout autour de l’île de Fuerteventura, surtout dans la zone nord. La meilleure saison pour surfer est l’hiver, de novembre à la fin mars, car, à cette époque-là, les vagues atteignent facilement entre 1,5 et 4 mètres de haut. La côte accidentée du nord-est, du nord et de l’ouest entraîne la formation d’un grand nombre de rouleaux, variables en degrés de difficulté, permettant aux amateurs de tous les niveaux de pouvoir surfer. Les principales plages à rouleaux de Fuerteventura : Punta Helena (Corralejo), El Muelle (Corralejo), Bristol (Corralejo), Generosa, Majanicho, El Hierro, Esquinzo et El Cotillo. La meilleure façon de connaître les vagues adaptées à chaque niveau consiste à passer par une école de surf sur le lieu de vacances, car ces écoles se chargent aussi du transport et de la location du matériel.
Windsurf:
Fuerteventura réunit de magnifiques conditions pour la pratique de la planche à voile. Une température agréable, des vents alizés fréquents, de bonnes installations et différentes écoles spécialisées tout le long du littoral où les débutants peuvent apprendre et les initiés peuvent se perfectionner dans ce sport aquatique spectaculaire. Fuerteventura est un des meilleurs spots pour faire de la planche à voile et ce n’est pas un cliché, mais une réalité. Comme son nom l’indique (Fuerte-ventura) le vent y est constant pendant presque toute l’année et cet emplacement est donc le lieu idéal pour l’apprentissage, la pratique et les compétitions comme le Championnat du Monde PWA qui a lieu tous les ans à Sotavento, au sud de l’île (la course la plus importante du périple canarien de cette compétition). La planche à voile est le sport le plus significatif de Fuerteventura, qui compte sur une grande communauté de résidents véliplanchistes et de touristes qui viennent en raison de ses incroyables conditions. Fuerteventura offre des conditions qui varient entre le « Shooting-Gallery », près de Corralejo, et des endroits paisibles comme Costa Calma qui sont parfaits pour les débutants.
Plongée Sous-marine:
des paysages volcaniques sous-marins, des chutes profondes, des bateaux naufragés, des récifs... Découvrez les trésors sous-marins de Fuerteventura. La richesse de sa faune marine avec plus de 390 espèces : pagres, chinchards, dentés, saupes, thons, brèmes, mérous, cabillauds, viejas, pejeperros (pseudolepidaplois scrofa)... un spectacle incroyable. Vous pourrez profiter de différentes alternatives de plongée à Fuerteventura, que vous soyez un plongeur débutant ou expérimenté. Vous pouvez plonger toute l’année, même si les meilleures époques sont l’été et l’automne. Visibilité de plus de 30 mètres.
Randonnée:
Fuerteventura est sur le point de compléter un projet ambitieux de réhabilitation de son réseau de sentiers, qui permettra de parcourir quinze itinéraires le long de ses paysages côtiers et dans les zones désertiques, lunaires, volcaniques et humides. Le visiteur pourra profiter de 255 kilomètres de chemins récemment aménagés et aussi des anciens sentiers, témoins des voies de pèlerinage religieux ou de transhumance qui ont été utilisées jusqu’à nos jours. À Fuerteventura, la variété des itinéraires de randonnée est très vaste. Que ce soit au nord ou au sud de l’île, vous pourrez effectuer d’intéressants parcours à pied. Découvrez les charmes de Fuerteventura à partir de ses sentiers, en vous aventurant sur les innombrables chemins ruraux ou en passant par une des entreprises spécialisées dans ce type d’activités qui figurent dans la liste suivante.
Golf:
les îles Canaries sont connues sous le nom des « îles du printemps éternel » et elles offrent aux amateurs de golf plus d’opportunités de pratiquer leur sport favori pendant toute l’année. Des terrains de golf dans les paysages les plus surprenants et dans les complexes les plus exclusifs.
  • Golf à Antigua
  • Golf à Pájara
  • Golf à Tuineje
Certains des meilleurs terrains de golf des Canaries se trouvent à Fuerteventura, primés par différentes institutions et d’un caractère unique, pour tous les goûts. Des palmiers et des lacs, des ravins naturels et des parcours près de la mer. La diversité des terrains, le climat et cet environnement privilégié en font une expérience unique dont il est possible de profiter toute l’année. Sur les terrains de golf de Fuerteventura, tout le monde peut pratiquer ce sport, car il y en a à tous les prix et pour tous les goûts et qu’ils ont tous un service de cours / d’école pour initiés. Ces cours / ces écoles s’adressent à la fois aux enfants et aux adultes.

Fêtes Populaires

La culture à Fuerteventura et aux Canaries en général est essentiellement une culture espagnole avec un peu d’influence d’Amérique latine. Il y a néanmoins différents aspects de la culture locale qui n’appartiennent qu’aux îles, comme la musique traditionnelle dite folklorique. Cette musique est présente dans des événements spéciaux comme des festivals culturels, des fêtes populaires qui ont lieu tous les ans dans les communes, etc. Dans les grandes fêtes, des groupes folkloriques (également appelés « rondallas ») représentent leurs îles respectives dans les costumes traditionnels correspondants.

Histoire insulaire

L’origine des premiers habitants de Fuerteventura a toujours été entourée de nombreuses légendes, mêmes si les études les plus récentes signalent l’origine berbère des « mahos » (les aborigènes de Fuerteventura), comme on peut le voir sur les inscriptions rupestres libyques-berbères présentes dans toute l’île. Des éléments de leur culture existent encore dans le langage et dans le style de vie traditionnel de Fuerteventura, avec des toponymes et des mots comme Tofio, Baifo ou Tesjuate qui nous ramènent à plusieurs siècles en arrière.

L’île a été conquise et colonisée par Jean de Béthencourt et Gadifer de la Salle dans les premières années du XVe siècle. Les conquérants, en arrivant à Fuerteventura, se sont imposés aux royaumes qui y existaient : Maxorata et Jandía, dont les rois, Guize et Ayose, ont adopté les noms de Luis et Alfonso, respectivement. Ils se sont installés dans l’actuelle vallée de Betancuria, où se sont également établis les franciscains, au couvent de San Buenaventura. Entre le XVe et le XIXe siècles, Fuerteventura a été une seigneurie. Au XIXe siècle, elle a intégré la province espagnole des Canaries.

Le système productif traditionnel basé fondamentalement sur l’agriculture et l’élevage et, dans une moindre mesure, sur les ressources marines, a entraîné historiquement une occupation territoriale vers l’intérieur et tournant le dos à la mer, bien que l’île ait maintenu une intense activité commerciale dans les ports naturels de Tostón, Puerto de la Peña, Pozo Negro et Caleta de Fuste.

Une activité qui a capitalisé les ports de Gran Tarajal, Corralejo, Morro Jable et Puerto del Rosario, ce dernier étant le point le plus important d’exportation d’excédents de l’île.

Le modèle traditionnel d’installation est parfaitement visible à l’intérieur de l’île avec de nombreux hameaux dispersés sur toute l’île, là ou la morphologie du terrain favorise la formation de sol cultivable.

Galerie de photos

Gobierno de Canarias Gobierno de España Dingus Services